Articles

Fin des négociations entre Amaya et William Hill

La société canadienne spécialisée dans les jeux de casino en ligne tels que le blackjack, Amaya, avait annoncé au début du mois d’octobre être en négociation avec le bookmaker britannique William Hill en vue d’une éventuelle fusion. Cette dernière, qui devait se faire d’égal à égal, avait pour but de pouvoir renforcer les positions des deux sociétés sur le marché des jeux d’argent terrestre et en ligne, notamment en Grande-Bretagne.

Cependant, la société Amaya a indiqué hier qu’elle avait finalement mis fin aux négociations dans la mesure où elle pense que le fait de rester indépendante lui permettra d’offrir à ses actionnaires plus de valeur. Il faut dire que l’actionnaire principal de la société spécialisée dans les paris sportifs s’était clairement et rapidement opposé à ce projet de fusion entre les deux entités. D’ailleurs, l’action William Hill a gagné près de 2,5% à la bourse de Londres après l’annonce de la fin des négociations avec Amaya.

Rappelons que William Hill avait déjà fait l’objet d’une offre de rachat de la part de deux grands groupes spécialisés dans les jeux d’argent, à savoir bingo Rank Group qui possède de multiples établissements de bingo et de casino en Grande-Bretagne ainsi que 888 qui est l’un des leaders du casino en ligne. Tout porte à croire que William Hill restera indépendant à l’avenir, tout comme Amaya qui a également à cœur de rester une société indépendante, mais force est de constater que les grands groupes du secteur des jeux d’argent tendent à fusionner depuis quelques années afin de devenir de véritables poids-lourds et ainsi grappiller de plus en plus de parts de marché sur un secteur qui s’avère être fortement concurrentiel.

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *